Quelles sont vos qualités ?

La méthode à suivre pour répondre à cette question en entretien d'embauche

Quelles sont vos qualités ? 3.50/5 (70.00%) 4 votes

Nous avons déjà vu dans plusieurs articles comment répondre à la question des défauts en entretien d’embauche, notamment :

Mais comment parler de ses qualités ?

Illustration Quelles sont vos qualités

Beaucoup d’entre vous ont du mal à parler de leurs qualités, pourquoi ?

C’est simple : depuis que nous sommes petits, on nous a appris et répété qu’une des principales qualités – si ce n’est LA principale – était la modestie. Nous avons été conditionnés : il ne faut pas se vanter, il ne faut pas être prétentieux, il faut rester humble.  Quoi d’ étonnant dans ces conditions à avoir du mal à parler de ses qualités en entretien d’embauche ?

De la même manière que vous êtes bourrés de défauts, vous disposez également de tout un tas de qualités. Il suffit donc de les trouver, puis d’en parler sans prétention.

Pourquoi le recruteur vous pose-t-il cette question ?

Le recruteur vous pose cette question essentiellement pour

  • mesurer votre capacité à réfléchir sur vous même et à vous auto-évaluer
  • estimer votre aptitude à articuler une réponse élaborée et argumentée
  • vérifier que vous disposez de qualités utiles au poste proposé.

La démarche est simple et est la même que pour la question des défauts.

Vous devez :

  • citer vos points forts
  • les illustrer par des exemples concrets  pour prouver que vous les possédez

A éviter donc les réponses du type …

«  c’est difficile de répondre, j’en ai plein! ».
«  j’ai les qualités de mes défauts « 

… qui n’apportent aucune information au recruteur.

Evitez également de mentir : vous serez démasqué si vous avez passé des entretiens de personnalité, ou pendant votre période d’essai. Vous devrez passer de nouveaux entretiens et serez de toute façon obligé de préparer cette question !

Comment trouver mes qualités ?

Je vous conseille d’utiliser la même procédure que pour la question des défauts.

1) Identifiez vos vrais qualités, en utilisant trois sources :

  • Mettez vous à la place des personnes qui travaillent avec vous (la personne juste au dessus de vous, vos collègues, les personnes que vous encadrez) : quelles qualités vous trouveriez-vous ? qu’est ce qui vous plairait le plus chez vous ?
  • Demandez à vos anciennes relations de travail de vous dire quelles sont vos qualités. Si vous êtes encore en poste, souvenez vous de ce que l’on vous a dit de positif lors de vos entretiens annuels ou plus ponctuellement.
  • Demandez à vos proches (amis, famille, relations) de vous dire quelles sont, selon eux, vos qualités.

2) Pour chaque qualité obtenue :

  • Recueillez des exemples concrets, dans le cadre professionnel. Par exemple si vous êtes calme, cette qualité s’exprime professionnellement par le fait que vous gardez toujours la tête froide  lorsque vous rencontrez des problèmes avec un client mécontent et le laissez s’exprimer avant de répondre.
  • Trouvez le défaut qui va avec. Par exemple, le fait d’être trop calme peut être associé à la mollesse, qui est un défaut. Cette phase est importante : si vous avez bien envisagé les défauts pouvant découler de vos qualités, vous ne serez pas désarçonné si le recruteur vous demande si votre qualité n’est pas un problème. Vous pourrez tout de suite lui répondre : « Non, car calme ne veut pas dire mollesse. Je suis calme, mais je suis aussi une personne énergétique, qui avance, qui va de l’avant, …. » Vous  prévenez alors ses craintes et enchaînez avec une nouvelle qualité.

Une procédure alternative consiste à effectuer la démarche inverse.

1) Identifiez vos défauts (en utilisant les trois sources mentionnées plus haut).

2) Pour chacun, notez dans quelle mesure il peut devenir une qualité. Par exemple, être pointilleux est un défaut. Mais une personne pointilleuse est fiable, ce qui est une qualité. A illustrer par des exemples concrets.

Quelles qualités mettre en avant ?

Vous avez maintenant une belle liste de qualités, avec pour chacune des exemples concrets de leurs manifestations. Il ne vous reste plus – avant chaque entretien – qu’à sélectionner les trois que vous allez mettre en avant.

Bien sûr, les qualités que vous allez mettre en avant doivent être utiles au poste.

Si vous postulez pour un emploi dans le recouvrement (les personnes chargées d’appeler les clients des organismes de crédits qui ne paient pas leur mensualités), la gentillesse n’est pas la meilleure des qualités… il vaut mieux citer la ténacité.

Pour choisir les qualités dont vous allez parler, rien de plus simple :

  • repérez dans l’annonce les qualités demandées
  • lisez d’autres annonces pour des postes similaires et faites la liste des qualités demandées
  • sélectionnez trois qualités que vous avez (obtenues par le travail en deux étapes décrit plus haut) et qui figurent dans celles demandées pour le poste ou pour des postes similaires.

Comment faire si je n’ai aucune des qualités demandées pour le poste ?

J’anticipe ici une question que vous pourriez me poser. La réponse est simple :

  • si vous avez déjà plusieurs années d’expérience dans ce poste, il est très peu probable que vous ne disposiez pas des qualités requises. Refaites d’abord sérieusement les étapes 1) et 2) pour déterminer vos qualités. Relisez ensuite attentivement les annonces pour ce poste. Pour chaque qualité demandée, réfléchissez de manière approfondie à vos différentes expériences professionnelles pour voir si vous ne la possédez vraiment pas.
  • si vous êtes totalement débutant, il est encore temps de réfléchir à ce que vous voulez faire. Si vous ne possédez aucune des qualités requises, vous feriez peut-être mieux de vous orienter vers un autre métier car vous risquez de ne pas vous épanouir dans celui-ci.

Finalement : il est toujours possible de vous en sortir en mettant en avant des qualités appréciées dans toutes les entreprises.

Par exemple, si vous êtes une personne aimable ou diplomate, le recruteur saura que vous vous intégrerez bien et serez apprécié de vos collègues. Si vous êtes dynamique ou motivé, vous travaillerez sans rechigner.

Dans le prochain article, je vous donnerai des exemples concrets de réponses.
En attendant, n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires ou questions (en bas de page).
Et à partager cet article si vous pensez qu’il peut-être utile à d’autres.
A très bientôt !

Crédit photo : LicencePaternitéPas d'utilisation commerciale Certains droits réservés par Jeremy Brooks (FlickR)

Agnès de Super Moi

A propos de 

Je travaille depuis 15 ans dans le marketing. J’ai acquis une expertise solide sur la manière de mettre en avant une marque, un produit, un service. J’ai appris à maîtriser des techniques permettant de couvrir un sujet avec profondeur et rigueur.
J’ai eu envie de transposer tout ce que j’ai appris et une partie de ce que je suis à la recherche d’emploi. Pour réussir, il faut en effet savoir se positionner, se présenter, raconter une histoire, donner une bonne image de soi, mettre en avant les bénéfices qu’aurait l’employeur à vous embaucher, apporter des preuves…comme le fait une marque. Ainsi est né Super Moi !

    Vous pouvez la suivre sur  
  • googleplus
  • twitter
  • facebook
  • pinterest
  • youtube

A lire également...

2 réponses

  1. Else dit :

    Je suis très intéressée par ces exemples de qualités… et en attendant, merci pour la qualité de vos articles !

    • Agnès de Super Moi Agnès de Super Moi dit :

      Bonsoir « Else »

      Ravie que vous soyez intéressée, et un grand merci pour ce compliment ;-)

      Ca vous fait en tout cas au moins 2 qualités :

      - l’envie de progresser (et la capacité à s’en donner les moyens), en recherchant des informations pour préparer au mieux vos entretiens
      - la capacité à encourager les autres, preuve en est vos remerciements sur la qualité de mes articles.

      Je ne sais pas si ces deux qualités sont adaptées au poste que vous recherchez, mais j’imagine que vous en avez d’autres !

      Très bonne soirée à vous,
      Agnès