Quel est votre plus gros défaut ?

Des exemples !

Quel est votre plus gros défaut ? 4.00/5 (80.00%) 22 votes

Voici la dernière partie de mon article consacré à la question posée en entretien d’embauche « Quel est votre plus gros défaut ». Après avoir vu les réponses à ne surtout pas faire et comment sélectionner le défaut dont on va parler, voici enfin des exemples.

Marlène :

Je suis relativement pessimiste : j’ai tendance à imaginer que les choses vont mal se passer. (EXPOSITION DU DÉFAUT) Par exemple quand je fais un devis pour un client je suis persuadée qu’il ne va pas l’accepter (EXEMPLE CONCRET) alors que mon taux de succès est comparable à celui de mes collègues. Je me force donc à être plus optimiste en gardant à l’esprit que j’ai à peu près une chance sur trois que mon devis donne lieu à une vente (ACTION CORRECTIVE MISE EN PLACE POUR RÉDUIRE CE DÉFAUT). La contre-partie de ce défaut c’est que je donne toujours le meilleur de moi-même (QUALITÉ ASSOCIEE AU DÉFAUT)

Voici un bon exemple de défaut. D’abord, c’est un vrai défaut, mais pas très gênant professionnellement. Il s’agit en effet uniquement d’une manière d’envisager les choses. Marlène le dit d’ailleurs en précisant que son taux de succès est comparable à celui de ses collègues. Son défaut est illustré par un exemple concret, elle parle de ce qu’elle fait pour le diminuer, elle mentionne une qualité qui va avec. Un sans faute !

Philippe :

J’ai du mal à déléguer (EXPOSITION DU DÉFAUT). Notamment quand les délais sont très serrés, j’ai tendance à faire les choses moi même (EXEMPLE CONCRET). Je sais qu’il faut que je change car il faut laisser à son équipe la possibilité de montrer ses compétences (MENTION DU FAIT QUE L’ON CHERCHE À S’AMÉLIORER). Ça ne m’est donc pas encore tout à fait naturel, mais je me force de plus en plus à déléguer (STRATÉGIE MISE EN PLACE). Et finalement, les choses se passent bien . Je me rends compte progressivement que je peux être très impliqué dans mon travail sans pour autant tout faire moi même. (MISE EN AVANT D’UNE QUALITÉ).

Emily :

Je manque de confiance en moi (EXPOSITION DU DÉFAUT). Lorsque je conseille une cliente et qu’elle n’est pas d’accord avec moi, j’ai l’impression d’être une mauvaise vendeuse (EXEMPLE CONCRET). J’ai mis en place deux ou trois « trucs » pour pallier ce défaut. Par exemple, je pense aux fois où je n’ai pas suivi les conseils d’une vendeuse : ce n’est pas forcément parce quelle est mauvaise (ACTION CORRECTIVE MISE EN PLACE POUR RÉDUIRE CE DÉFAUT). L’avantage de ce défaut c’est que je suis très respectueuse des autres et que j’essaie de formuler ce que j’ai à dire le plus aimablement possible (QUALITÉ ASSOCIÉE AU DÉFAUT).

Mêmes commentaires que pour Marlène. Tous les ingrédients sont là. Mais attention, si Emily est débutante, son manque de confiance en soi est tout à fait acceptable. Si elle est en revanche très expérimentée, elle devrait trouver un autre défaut car le manque de confiance en soi est plus problématique.



Bruno :

Je suis plutôt du genre introverti (EXPOSITION DU DÉFAUT). Je ne parle pas beaucoup. Avant j’étais même timide. Cela me posait des problèmes avec mes collègues qui pensaient que je les snobais (EXEMPLE CONCRET). Je me suis donc forcé à leur dire bonjour tous les matins et à aller déjeuner une fois par semaine avec eux (STRATÉGIE CORRECTIVE). Ils ont compris que c’était juste ma nature. Et au moins, quand je parle on m’écoute ! (AVANTAGE DU DÉFAUT)

Diana :

Je suis assez étourdie (EXPOSITION DU DÉFAUT). Au début de ma vie professionnelle j’oubliais de faire certaines choses qu’on m’avait demandé de faire (EXEMPLE CONCRET). Maintenant je note tout (STRATÉGIE MISE EN PLACE). Chez beaucoup d’autre personnes c’est naturel de penser à tout faire, chez moi ça vient du fait que je note mais au moins je n’oublie rien ! Et grâce à cela, je suis devenue très organisée (MISE EN AVANT D’UNE QUALITÉ).

Habib :

Je suis assez désordonné (EXPOSITION DU DÉFAUT): mon bureau est un vrai capharnaüm (EXEMPLE CONCRET). J’essaie de faire des efforts, mais le désordre revient rapidement. (MENTION DU FAIT QUE L’ON CHERCHE À S’AMÉLIORER). Mais au fond, je sais où sont mes différents dossiers et cela n’a jamais nuit à mon efficacité. Et les choses sont heureusement ordonnées dans ma tête ! (MINIMISATION DU DÉFAUT).

Cette présentation est moins classique : Habib ne mentionne pas précisément ce qu’il fait pour s’ améliorer et il ne cite pas vraiment de qualité associée : il explique simplement que son désordre n’est qu’apparent. Il s’agit cependant d’un bon exemple car il répond à la question, tout en rassurant son interlocuteur.

→ Pour terminer, vous remarquerez dans tous ces exemples que les défauts sont minorés en utilisant des termes comme assez, relativement, plutôt (exemple : je suis assez timide). Une façon de présenter un défaut tout en rassurant le recruteur.

Iluustration : Licence Creative Commons PaternitéPas d'utilisation commerciale Certains droits réservés par Tinker*Tailor loves Lalka (FlickR)

Et si vous vous jetiez à l’eau : quel est votre plus gros défaut à vous ?
Mettez en pratique ce que vous avez appris dans les 3 parties de cet article, et formulez votre défaut.
Je répondrai à chacun d’entre vous et vous dirai si votre formulation est bonne et comment l’améliorer.
Agnès de Super Moi

A propos de 

Je travaille depuis 15 ans dans le marketing. J’ai acquis une expertise solide sur la manière de mettre en avant une marque, un produit, un service. J’ai appris à maîtriser des techniques permettant de couvrir un sujet avec profondeur et rigueur.
J’ai eu envie de transposer tout ce que j’ai appris et une partie de ce que je suis à la recherche d’emploi. Pour réussir, il faut en effet savoir se positionner, se présenter, raconter une histoire, donner une bonne image de soi, mettre en avant les bénéfices qu’aurait l’employeur à vous embaucher, apporter des preuves…comme le fait une marque. Ainsi est né Super Moi !

    Vous pouvez la suivre sur  
  • googleplus
  • twitter
  • facebook
  • pinterest
  • youtube

A lire également...

4 réponses

  1. elodie dit :

    Génial!!! Merci pour ces exemples, enfin un endroit où l’on trouve des exemples concrets.

    • Agnès Agnès dit :

      Merci Elodie, je suis contente que ces exemples vous aient été utiles. Bonne soirée !

  2. Agnès Agnès dit :

    De rien Etienne. Tant mieux !

  3. Étienne dit :

    Merci pur ces exemples qui vont me servir.