Comment j’ai appris à écrire une bonne lettre de motivation

Comment j’ai appris à écrire une bonne lettre de motivation 3.85/5 (76.92%) 13 votes

Illustratioin avec un personnage en forme d'oeuf qui a l'air ahuri car il découvre comment j'ai appris à écrire une bonne lettre de motivation

 Photo by Shubham Dhage on Unsplash

J’ai toujours détesté écrire des lettres de motivation.

Pourquoi ?

  • D’abord par principe. Il est évident que je suis motivée, puisque je postule ! Motivée parce que ce poste répond à toutes mes attentes (on peut rêver). Motivée surtout parce que j’ai besoin, chaque mois, de gagner de l’argent, pour payer mon loyer, l’électricité et de quoi manger.
  • Ensuite parce que je trouve cet exercice hypocrite. Les recruteurs ne valorisent pas de manière équivalente les différentes motivations, je le sais. Et j’éviterai donc, bien sûr, d’écrire noir sur blanc que ma motivation principale est l’argent.
  • Enfin, parce que c’est compliqué. Comment ne pas tomber dans des banalités du genre « votre entreprise, leader de son secteur » ? Comment me mettre en valeur sans paraître prétentieux/se ?

Mais j’ai été plusieurs fois obligée d’en écrire.
Alors autant être futée …

Au fond, ce n’est pas si compliqué que ça.

Il suffit de tomber sur le modèle parfait, adapté à mon expérience et à mes qualités, convenant à tous les postes, à toutes les entreprises. Il suffit d’aller sur internet pour le trouver, parmi les centaines d’exemples disponibles. Et lorsque j’aurai déniché cette pépite, il me suffira de la recopier, chaque fois que j’en aurai besoin, en changeant le nom de l’entreprise. Tout bêtement.

J’ai compris rapidement que c’était croire au père Noël !

Je ne l’ai jamais trouvée, cette lettre idéale…

Alors un modèle approchant fera l’affaire après quelques petites adaptations. Mais qu’est ce que ces modèles me semblent bateau! Ils se ressemblent tous, sont creux, impersonnels : aucun ne me ressemble.

Je commence en plus, à être assaillie de doutes au fur et à mesure de mes recherches : est-ce que je ne risque pas d’être démasqué(e) ? Que deviendra ma candidature quand le recruteur se rendra compte que j’ai utilisé une lettre type ?

Bref, je n’ai pas le choix : je dois me plier à l’exercice de la lettre de motivation sérieusement.

Écrire, pour chaque annonce à laquelle je répondrai, une vraie lettre de motivation, adaptée au poste, adaptée à l’entreprise, et qui me correspond. De la première à la dernière phrase.
Efficace, qui montre mon envie au recruteur et qui lui donne envie de me contacter.

Pour cela j’ai effectué des heures de recherches, j’ai lu des dizaines d’articles sur le sujet, j’ai pris des pages entières de notes, je me suis interrogée sur chaque conseil.

Et soudain, j’ai compris la logique. J’ai trouvé la méthode.
Et j’ai rédigé, pour la première fois, une bonne lettre de motivation.
Tout simplement.

Je vais partager avec vous tout ce que j’ai appris, et compris surtout, dans mes prochains articles.
Procédons dans l’ordre. Pour commencer :

➡︎ Les clés pour réussir sa lettre de motivation ⬅︎

Agnès

A propos de 

Je travaille dans le marketing. J’ai acquis une expertise solide sur la manière de mettre en avant une marque, un produit, un service. J’ai appris à maîtriser des techniques permettant de couvrir un sujet avec profondeur et rigueur.
J’ai eu envie de transposer à la recherche d’emploi tout ce que j’ai appris et une partie de ce que je suis. Pour réussir, il faut en effet savoir se positionner, se présenter, raconter une histoire, donner une bonne image de soi, mettre en avant les bénéfices qu’aurait l’employeur à vous embaucher, apporter des preuves…comme le fait une marque. Ainsi est né Super Moi !

A lire également...