Pourquoi VOUS et pas un autre ?

Pourquoi cette question et les erreurs à éviter

Pourquoi VOUS et pas un autre ? 4.50/5 (90.00%) 2 votes

Pourquoi me pose-t-on cette question étant donné que je ne connais pas les autres candidats ? Comment puis-je savoir ce que j’ai de mieux que mes concurrents ? Suis-je vraiment différent des autres ? Le recruteur ne choisit-il pas au hasard parmi les candidats qui lui conviennent ?
Autant d’interrogations que vous pouvez légitimement avoir face à cette question.

La question « Pourquoi vous et pas un autre ? » est souvent classée dans les questions « pièges » des entretiens de recrutement, car son sens ne saute pas tout de suite aux yeux. Je vais vous expliquer dans cet article en deux parties :

  • la raison pour laquelle le recruteur vous la pose
  • la réponse qu’il attend
  • les bonnes ou mauvaises réponses à faire ou ne pas faire

Vous verrez ainsi qu’il est très facile d’y répondre.

Pourquoi vous poser la question « Pourquoi vous et pas un autre ? »

Cette question est habituellement posée en fin d’entretien.

A moins qu’il soit sadique, le recruteur vous la pose parce qu’il envisage de vous embaucher :

  • Vous l’avez donc convaincu de vos compétences et de vos qualités professionnelles,
  • Vous lui avez donné l’impression que votre personnalité et votre tempérament sont bien en adéquation avec l’entreprise.

C’est déjà une bonne nouvelle pour vous.

Le hic, c’est qu’il a déjà vu d’autres candidats qui font tout autant l’affaire. Or, il ne peut en choisir qu’un !
Il espère donc que vous allez l’aider à faire son choix parmi les différents candidats possibles. L’occasion pour vous de le faire basculer en votre faveur.

Le recruteur sait évidemment que vous ne connaissez pas les autres candidats et que vous ne pouvez donc pas répondre en vous comparant à eux. Il attend donc que vous parliez uniquement de vous, contrairement à ce que peut laisser penser la formulation de la question.

Quelle est la réponse attendue ?

Pour l’aider dans son choix, il attend :

  • que vous confirmiez qu’il ne s’est pas trompé sur le fait que vous correspondez au poste et à l’entreprise
  • que vous lui donniez une raison précise de vous choisir vous plutôt qu’un autre – ce que certains appellent en recrutement un « bonus ».

Pour vous, il s’agit de montrer clairement et de manière synthétique – en moins d’une minute :

  • que vous avez compris les enjeux de la mission/du poste et avez le profil adapté à ceux-ci : il le pense déjà mais a besoin de réassurance
  • que vous êtes motivé : il ne veut pas prendre le risque que vous décliniez la proposition d’embauche au dernier moment ou que vous quittiez la société après trois mois
  • que vous pouvez apporter une valeur ajoutée qui vous est propre : vous lui donnez une ou plusieurs raisons de vous choisir vous.

Les réponses à éviter absolument

L’absence de réponse

Ne pas répondre, c’est faire la preuve que vous n’avez pas préparé votre entretien. Et griller toutes vos chances – qui étaient pourtant bonnes puisqu’il vous a posé cette question.

Retourner la réponse au recruteur

Certains vous diront qu’il est bien de répondre « C’est à vous de me le dire ! » avec un sourire de connivence. La première personne qui a répondu ça dans l’histoire des entretiens de recrutement a peut-être effectivement bien fait. Elle a pu être jugée comme ayant de l’humour ou une certaine impertinence qui ont pu plaire au recruteur. Le problème c’est que vous serez le dix-millionième à répondre ça. Vous ne sortirez donc pas du lot ainsi.

Autre question retournée à éviter : « C’est à vous de répondre », dit sérieusement. Vous vous mettez alors dans une position d’infériorité, faites preuve de passivité. Pas très valorisant. Le recruteur peut d’ailleurs se demander pourquoi vous avez répondu à l’annonce. Par hasard ?

Parler des autres candidats

Vous avez peut-être croisé le candidat précédent, vous êtes peut-être même resté assis dans une salle d’attente avec plusieurs d’entre eux. Vous avez peut-être pensé qu’ils avaient l’air moins bien que vous. Gardez ça pour vous ! Je vous l’ai dit, le recruteur n’attend pas que vous parliez des autres, mais de vous.

Répondre à la place à la question « Pourquoi voulez-vous ce poste ? »

Certes, vous devrez montrer que vous êtes motivé, mais ce n’est qu’un des éléments de la réponse. Ne vous trompez pas de question ! Vous répondriez d’ailleurs à l’envers : le recruteur ne cherche pas à savoir ce que l’entreprise peut vous apporter mais ce que vous pouvez apporter à l’entreprise.

Dans la suite de cet article, je vous expliquerai comment répondre parfaitement à cette question.
Comme toujours, n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires. Avez-vous trouvé cet article intéressant ? Avez-vous des choses à ajouter ? Dites-le moi !
Agnès de Super Moi

A propos de 

Je travaille depuis 15 ans dans le marketing. J’ai acquis une expertise solide sur la manière de mettre en avant une marque, un produit, un service. J’ai appris à maîtriser des techniques permettant de couvrir un sujet avec profondeur et rigueur.
J’ai eu envie de transposer tout ce que j’ai appris et une partie de ce que je suis à la recherche d’emploi. Pour réussir, il faut en effet savoir se positionner, se présenter, raconter une histoire, donner une bonne image de soi, mettre en avant les bénéfices qu’aurait l’employeur à vous embaucher, apporter des preuves…comme le fait une marque. Ainsi est né Super Moi !

    Vous pouvez la suivre sur  
  • googleplus
  • twitter
  • facebook
  • pinterest
  • youtube

A lire également...