Que faire quand vous ne savez pas quoi répondre à une question en entretien ?

Que faire quand vous ne savez pas quoi répondre à une question en entretien ? 4.00/5 (80.00%) 2 votes

L’idée de ne pas être capable de répondre à une question qui vous est posée en entretien d’embauche vous terrifie ? Vous n’êtes pas le/la seul(e). Et ce n’est pas une crainte imaginaire : cela arrive bien plus souvent que vous ne le pensez. Certaines fois, vous ne connaissez tout simplement pas la réponse. D’autres fois, vous la connaissez, mais vous êtes totalement bloqué.
Illustration Panique en entretien d'embauche

Etre préparé(e) à l’incapacité de répondre à une question peut diminuer fortement votre anxiété et vous aider à vous sortir de cette situation difficile. Voici donc des conseils sur quoi faire si vous ne savez pas répondre ou que vous n’êtes pas certain(e) de la manière dont vous devez répondre à une question lors d’un entretien d’embauche.

1) Ne paniquez pas

Votre état d’esprit lors d’un entretien d’embauche est l’ingrédient clé de votre succès. Beaucoup de candidats pensent qu’ils n’obtiendront pas le poste si leur entretien d’embauche ne se déroule pas parfaitement. En réalité, il est bon de garder à l’esprit que les autres candidats vont également avoir des difficultés à répondre parfaitement à toutes les questions du recruteur.

La plupart du temps, un entretien bien mené mais imparfait est suffisant pour vous faire passer à l’étape suivante du processus de recrutement. Le fait d’en prendre conscience peut vous aider à ne pas paniquer lorsque vous ne savez pas répondre à une question.

Prenez par ailleurs le temps de revoir les questions posées le plus fréquemment en entretien d’embauche du genre Parlez-moi de vous ou Quel est votre plus gros défaut ?, pour savoir à quoi vous attendre.

2) Restez calme

Votre réaction, lorsque vous n’avez pas immédiatement la réponse à une question, peut être plus importante que la réponse elle même. Garder une attitude calme et confiante face à une question difficile aura un impact positif sur le recruteur : il pensera que cela ne vous arrive pas souvent. A l’inverse, si vous perdez vos moyens ou vous énervez, le recruteur aura une mauvaise image de vous.





Pensez à dire quelque chose comme « C’est une question intéressante en effet. Puis je vous demander de prendre le temps d’y réfléchir et revenir vers vous à ce sujet plus tard ? » ou « Bonne question. Je peux y répondre en partie maintenant mais j’aimerais pouvoir y réfléchir plus longuement et vous donner une réponse un peu plus tard« .

3) Gagnez du temps

Vous pouvez gagner du temps en reformulant la question ou en demandant des précisions.

Vous pouvez dire par exemple : « Vous souhaitez un exemple de la manière dont j’ai réussi à remotiver un membre de mon équipe ? »

Le temps que le recruteur vous réponde, des réponses vous viendront peut-être à l’esprit.

4) Répondez plus tard

Si vous n’avez absolument aucune idée, la meilleure des choses à faire est certainement de chercher une réponse après l’entretien. Vous pourrez alors en faire part au recruteur lors du suivi de votre candidature.

Très peu d’emplois nécessitent des personnes qui répondent du tac au tac aux questions. Démontrer que vous êtes persistant, que vous travaillez sérieusement et que vous avez des ressources, alors que vous n’aviez pas l’information au départ, peut faire bonne impression auprès d’un employeur.

Source: http://jobsearch.about.com
Crédit photo : © icsnaps – Fotolia

Et vous, avez-vous des trucs pour ne pas paniquer quand vous ne savez pas quoi répondre à une question en entretien d’embauche ?
Agnès de Super Moi

A propos de 

Je travaille depuis 15 ans dans le marketing. J’ai acquis une expertise solide sur la manière de mettre en avant une marque, un produit, un service. J’ai appris à maîtriser des techniques permettant de couvrir un sujet avec profondeur et rigueur.
J’ai eu envie de transposer tout ce que j’ai appris et une partie de ce que je suis à la recherche d’emploi. Pour réussir, il faut en effet savoir se positionner, se présenter, raconter une histoire, donner une bonne image de soi, mettre en avant les bénéfices qu’aurait l’employeur à vous embaucher, apporter des preuves…comme le fait une marque. Ainsi est né Super Moi !

    Vous pouvez la suivre sur  
  • googleplus
  • twitter
  • facebook
  • pinterest
  • youtube

A lire également...